De ma première poutine

Je pense pouvoir dire sans mentir que la Poutine était pour moi un passage obligé d’une année au Québec, passage obligé mais redouté. En effet la description n’est pas particulièrement alléchante. On parle ici de frites avec du « fromage » en grain (sorte de babibel en plus ferme et un tout petit peu plus goûtu) et de la gravy sauce (sauce brune, un peu type bbq). Tout cela se mélangeant joyeusement.

Hmm du fromage en grain! Miam miam!

S’ajoutent à ça que mes parents m’en avait fait un portrait peu reluisant + la vue répétée de sachet de fromage en grain au supermarché: c’était LE défi de l’année (Je n’exagère pas, McGill et partir vivre de l’autre côté de l’océan? Peanuts! (Haha)). Du coup, quand X m’a proposé d’y aller, j’ai dit Oui mais j’étais pas tout à fait rassurée. Le jour J j’avais prévu le coup et y suis allée en ayant bien faim comme il faut.

Nous sommes donc allés à La Banquise, restaurant spécialisée en Poutine et renommé pour sonn service de qualité et ce H24. A 21h, c’était plein, et on a fait la queue pour être placés. X n’a pas menti, les gens aiment vraiment ça! Jusqu’ici tout va bien.

Une fois installés, la carte en main, je suis confrontée à un dilemme: Classique ou pas? Pour une première fois je me dit qu’il vaut mieux prendre la Classique mais X me conseille de choisir des accompagnements. J’en choisi donc une avec du Bacon (du vrai, nord américain), des Oignons, des Poivrons et des Champignons. Ce qui donne ça:

Présentation non cautionnée par Chef Constant &cie

Quelques minutes plus tard ça donnait ça:

[Vide]

Certes j’avais très faim, mais ne vous fiez pas aux apparences: c’était plutôt bon! Et puis aussi comme le disent Mes Aïeux:

Et si la décence invite à déguster lentement son bol
Faut quand même faire ça vite, avant qu’les frites viennent molles !

Le fromage faisait bien couic couic sous la dent comme promis, et les frites étaient croustillantes dehors et fondantes dedans comme je les aime. Et ne parlons pas du bacon. Je ne mangerai probablement pas ça après un repas complet (ce que font régulièrement les gens apparemment…) mais j’y retournerai sûrement. Voire j’irai jusqu’à goûter une authentique Poutine de friterie, pour voir gouter la différence. En attendant, je vous conseille la Banquise, ne vous arrêtez pas à un fromage à l’air douteux.

Publicités

2 commentaires sur “De ma première poutine

  1. jesuispartie dit :

    Voilà ce que tu peux ajouter à la liste de ce qu’on doit faire ensemble à Montreal 😉

Répondre, Critiquer & Enrichir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s