De l’atterrissage

Ou: La mémoire sélective optimiste

Puisque le concept l’idée du blog est de parler de ce que je vais retenir de cette année; je préfère tout de suite vous mettre au courant de certains points importants concernant ma mémoire: autant pour les études son niveau d’efficacité et d’objectivité est acceptable, autant sur le plan personnel il y a quelques petites imperfections.

*Suspens insoutenable*

Le fait est que, dès qu’une période de ma vie s’achève, je l’idéalise forcément et, des années plus tard, je ne me souviens que des bons moments. Je zappe partiellement ou totalement les épisodes chiants, douloureux voire honteux (sauf si ils sont drôles, dans ce cas je les raconte à mes amis). La conséquence est que, à moins d’un examen approfondi de ma mémoire, si vous me posez une question sur une période de ma vie je vais vous dire que c’était génial – bon ok sauf, peut être,  pour l’année de la 5ème. C’est hyper ingrat comme année. On commence la Physique-Chimie…

Pour cette raison je ne vais pas vous parler du départ, du décollage et des larmes que j’ai – presque – bien retenues dans l’avion. Parce que je sais que, dans quelques mois, je ne m’en souviendrai absolument pas. Par contre je me souviendrai toujours (haha) de l’atterrissage.

Il est à peu près 20h heure locale quand l’avion commence sa descente, l’annonce du pilote – heureuse initiative – me réveille. Seconde heureuse initiative, je regarde par le hublot (merci papa et maman pour m’avoir sans cesse répété « regarde le paysage » quand je m’ennuyait en voiture). Ça a commencé par une mer de nuage éclairée par la lumière chaude mais tamisée du soleil couchant. Ça a continué avec cette même lumière sur le Saint Laurent. Et ça s’est achevé en voyant les maisons à la nord-américaine, les stades de baseball et les champs tout en longueur. Ça m’a renvoyé 6 ans en arrière (sur le moment j’ai pas calculé, là tout de suite ça me fait un petit coup de vieux…) et je me suis souvenu du quartier et de la maison d’Amber, des matchs qu’on allait voir le week end ou après les cours, et des paysages tout simplement. Je me suis souvenue de ce sentiment que j’avais là-bas qui est celui de ne pas toujours se dire qu’on pourrait être meilleure, celui d’être soi, à sa place. Peut être que je n’aurai pas ce sentiment à nouveau cette année mais peu importe, ce n’est pas le propos. L’important c’est que, sur le moment, ce souvenir, couplé à l’indicible beauté et à la pureté de la vue, m’a fait oublié toute la tristesse et l’anxiété liées au départ. Il a collé un gros sourire sur ma face, sourire qui ne m’a toujours pas quittée depuis (et ce malgré une journée passée entre la RAMQ, le Service Point de McGill et autre banque, vendeurs de forfaits mobiles, de cartes de transport etc. etc.)

Publicités

7 commentaires sur “De l’atterrissage

  1. viviane dit :

    Te voilà bien arrivée au Canada! Je suis sur que tu va vivre une formidable année, mais c’est n’ai pas parce que tu est loin que je ne pense pas à toi.
    Bisous viviane

  2. Mina dit :

    Franchement je t’admire vraiment (toi et ton courage) je te souhaite plein de bonne chose dans se pays de bûcheron 😀
    J’adore ton blog, tu as vraiment une plume d’or ! Je suis impatiente de voir ton prochain article.
    (Seul bémol, tu arrête de traduire les articles en anglais ? moi ça me faisais double plaisir [deux article en un :D])

  3. nanou dit :

    coucou
    je vois à plusieus reprises combien nous t’avons apporté! ne serait- ce que te dire de regarder le paysage! comme quoi…
    bisous, et profite bien

  4. Rideau fleuri dit :

    Je trouve que tu es vraiment une fille bien 🙂

Répondre, Critiquer & Enrichir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s